«Transports publics: le contre effet Pulvar». La chronique de Gilles Savary

  Vu du vieux monde « La “gratuité”, qui constitue ni plus ni moins un report de charges de l’usager sur le contribuable, est une décision qui peut être délétère sur le développement d’un grand réseau, de ses investissements, de ses modes lourds et de sa qualité de service  » .. L'article complet sur lopinion.fr 

Choisir une source