Le chroniqueur Alain Rémond écrit pour dire tout ce qu’il doit à sa mère

  Après avoir été lui-même touché par la maladie, le chroniqueur Alain Rémond s’est souvenu de sa mère, morte d’un cancer quand il avait 25 ans. Il lui rend hommage dans un récit qui prolonge son œuvre autobiographique (« Ma mère avait ce geste », Plon, 160 pages, 12 €), pour dire « tout ce qu’elle m’a appris et tout ce que je lui dois ». .. L'article complet sur ouest-france.fr 

alain, remond, chroniqueur, mereapres, touche, maladie, souvenu Image source : ouest-france.fr
Choisir une source