JO-2020: quand la parole se libère et libère de la pression de la performance

  Les sportifs de haut niveau ont longtemps gardé leurs tourments pour eux, avant de les révéler une fois leur carrière terminée mais, à l'image de la joueuse de tennis Naomi Osaka et, depuis mardi en pleins JO de Tokyo, de la superstar de la gymnastique Simone Biles, ils n'hésitent plus à dévoiler leurs maux intérieurs. .. L'article complet sur lanouvellerepublique.fr 

Choisir une source