Un adolescent de 15 ans, scolarisé au collège d’Arsonval, à Brive, s’est vu refuser "par sécurité" la visite du Commissariat à l’énergie atomique de Gramat

  Alors qu'il devait se rendre avec un petit groupe d'élèves de son collège de Brive dans un centre de recherche du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), un élève de 15 ans a été privé de cette sortie scolaire à cause de sa nationalité russe, rapporte La Montagne. Impliqué dans le dispositif «la cordée de la réussite des sciences» de son collège, l'adolescent devait s'y rendre accompagné de ses camarades de classe de 3e, sauf qu'arrivé au moment de monter dans le car, il a été gentiment «conduit à la vie scolaire pour lui expliquer qu'il ne pourrait pas participer à cette sortie», écrivent nos confrères. Selon des proches, il n'aurait pas rejoint sa classe ensuite et aurait préféré rentrer chez lui sans rien dire à personne. Le centre de recherche de Gramat, connu pour être ultra-sécurisé, avait indiqué en amont à l'établissement (quatre jours plus tôt ), que l'élève ne pourrait accéder au site, sans que ce dernier ne soit de son côté informé. E ..

Choisir une source