Le gouvernement chinois reprend en main les géants du numérique

  Une atmosphère de répression, concentrée jusqu’alors sur la société civile et les mouvements politiques, commence à s’étendre sur les groupes du numérique, sur le capitalisme privé, en rupture totale avec le «socialisme à la chinoise» fixé par Deng Xiaoping. .. L'article complet sur mediapart.fr 

Choisir une source