Un délai légal de trois ans avant un regroupement familial viole la Convention européenne des droits de l’homme

  Le 9 juillet dernier, la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme a dit par seize voix contre une que le Danemark avait violé l’article 8 de la Convention, qui garantit le droit au respect de la vie privée et familiale, pour n’être pas entré en matière sur la demande de regroupement familial formé par un demandeur d’asile syrien qui aurait souhaité que sa femme le rejoigne1ArrêtLire la suite Un délai légal de trois ans avant un regroupement familial viole la Convention européenne des droits de l’homme The post Un délai légal de trois ans avant un regroupement familial viole la Convention européenne des droits de l’homme appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source