La Famille Michaud vend du sirop d’érable « pur », mais n’a pas le droit de l’écrire, estime le Conseil d’État

  Le litige dure depuis plus de six ans. Précisément depuis le 3 juin 2015, quand la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a demandé à Famille Michaud Apiculteurs « d’apporter des modifications aux mentio... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source