Lot-et-Garonne. « Esclavagisme » dans les champs : accusateurs et accusés face à face

  La poudrière aurait pu exploser, dans un contexte tendu par des adversaires déterminés. Mais si les échanges ont été vifs et houleux, ceux-là n’ont pas dépassé le cap de l’oralité. Les représentants d... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source