Il manque plus de 3500 places dans les aires destinées aux gens du voyage dans notre région

  Vingt ans après la loi Besson qui visait à couvrir les besoins liés au mode de vie itinérant en imposant aux communes de plus de 5000 habitants de se doter d’aires d’accueil, la politique publique d’a... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source