«Présidents»: Il n’y en a pas un pour racheter l’autre

  On rit beaucoup devant le dernier film d’Anne Fontaine, qui tourne en dérision gentiment deux des récents présidents de la République française dont le point commun est de n’avoir fait qu’un mandat: l’un, Nicolas (Sarkozy), incarné par Jean Dujardin, s’est fait battre par l’autre, François (Hollande), joué par Grégory Gadebois, qui a renoncé à briguer un second mandat… Rendus tous deux à la vie civile, à un âge encore vertLire la suite «Présidents»: Il n’y en a pas un pour racheter l’autre The post «Présidents»: Il n’y en a pas un pour racheter l’autre appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source