Un procès pour diffamation du maire PS de Dijon, François Rebsamen, annulé: Le plaignant s’est désisté après une "clarification" des propos de l’élu

  Un procès pour diffamation du maire PS de Dijon, François Rebsamen, a été annulé mercredi, le plaignant s’étant désisté après une « clarification » des propos de l’élu. M. Rebsamen était attaqué par le mouvement catholique traditionaliste de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, qui lui reprochait des propos tenus lors d’un conseil municipal en décembre 2020. M. Rebsamen, ancien ministre du Travail de François Hollande (2014-2015), avait alors déclaré: « Je dénonce toutes les dérives qui sont aujourd’hui les dérives que l’on peut appeler terroristes bien évidemment ». « Mais pire que cela, toutes celles qui sont des religions qui aujourd’hui, manifestent dans la rue, comme la Sainte-Famille l’autre jour », avait-il ajouté. Il faisait référence à une manifestation anti-avortement, l’avant-veille, à laquelle avait participé le prieuré de la Sainte-Famille, une maison de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, mouvement qui se revendique « traditionaliste ». En première instance, le 3 fév ..

Articles en rapport :
Choisir une source