13 Novembre : Salah Abdeslam justifie les attentats par l’intervention militaire française contre Daesh

  « On a attaqué la France, visé la population, des civils, mais il n’y avait rien de personnel », a déclaré Salah Abdeslam, principal accusé du procès des attentats du 13 novembre 2015, à l’ouverture d... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source