Les déboires judiciaires de la Macronie - Denis Sieffert

  La faute la plus grave d’Agnès Buzyn est d’avoir déserté en pleine bataille pour une improbable candidature à la mairie de Paris. Une faute morale que la CJR n’a pas à juger, mais qui montre ce que pesait la pandémie en regard d’enjeux politiques dérisoires. .. L'article complet sur politis.fr 

Choisir une source