Rivas ou Jennings, qui marquera l'histoire?

  MONTRÉAL - Quand Oscar Rivas et Bryant Jennings s'affronteront pour une deuxième fois sur le ring de l'Olympia de Montréal, le 22 octobre prochain, ils souhaiteront davantage que de vaincre leur adversaire. Ils souhaiteront marquer l'histoire. C'est que les deux pugilistes s'affronteront pour la ceinture des super-lourds-légers du World Boxing Council, toute nouvelle division créée pour les boxeurs de 200 à 224 livres, qui sert à faire le pont entre les lourds légers (de 176 à 199 livres) et les poids lourds, traditionnellement à plus de 200 livres. Mais voilà, au fil des dernières années, des « monstres » sont venus gérer la circulation chez les lourds. On peut penser à Tyson Fury (6'9'', plus de 273 lb), Deontay Wilder (6'7'', 231 lb), à Wladimir (6'6'', 250 lb) et son frère Vitaly Klitschko (6'7'', 250 lb). Plus près de nous, Arslanbek Makhmudov, à 6'5'' 1/2 et plus de 260 lb est bâti dans ce moule des « super-lourds ». Le WBC souhaitait donc rendre le plateau plus compétitifs pour les « petits » poids lourds. Rivas (27-1, 19 K.-O.) a bien tenté de suivre la cadence, mais à 6'0'', il avait du mal à aller au-delà de 240 lb. Jennings (24-4, 14 K.-O.) a passé sa carrière entre 225 et 230 lb, lui qui mesure 6'3''. Rivas occupe actuellement la position d'aspirant no 1 de la nouvelle division, tandis que Jennings est troisième. L'absence des super-lourds-légers dans les trois autres principales associations fait en sorte que le top-40 du WBC est rempli de gros noms, qui devraient permettre de rendre intéressante, et pertinente, la division.     .. L'article complet sur rds.ca 

montreal, rivas, jennings, oscar, bryant, olympia, marquera Image source : rds.ca
Choisir une source