La SNCF prévoit de supprimer 2 000 à 3 000 postes

  Libéralisation Le groupe justifie ces suppressions par la nécessité de faire des économies et l’ouverture à la concurrence dans le ferroviaire .. L'article complet sur lopinion.fr 

Choisir une source