À quelques mois de la présidentielle, Emmanuel Macron demande «pardon» aux harkis

  Le président français a annoncé une loi de reconnaissance et de réparation pour les harkis, ces Algériens qui ont combattu dans les rangs de l’armée française pendant la guerre d’Algérie et qui portent avec leurs descendants une mémoire à vif. .. L'article complet sur mediapart.fr 

Choisir une source