Sud-Gironde : Txomin Iriberri a bien repris le flambeau de la grande transhumance

  Le val d’Azun est loin derrière, à plus de 300 kilomètres. « Nous avons quitté l’estive, au-dessus du lac d’Estaing (65), le 5 septembre. Nous parcourons environ 20 kilomètres à pied par jour », décri... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source