A Toulouse, quatrième fugue d'un hôpital psychiatrique, le patient recherché

  PSYCHIATRIE - Dure loi des séries à Toulouse. Un homme connu pour des faits de viol a fugué de l’hôpital psychiatrique Marchant, ce vendredi 28 janvier. C’est la quatrième fuite d’unité psychiatrique en l’espace d’une dizaine de jours dansla Ville rose . Selon La Dépêche du midi,  l’homme de 43 ans envisage de retrouver sa femme à La Rochelle, une personne qu’il aurait déjà agressée dans le passé. Il est parvenu à se soustraire à la vigilance du personnel soignant, malgré les dernières mesures de sécurité mises en place à l’hôpital Marchant. C’est en effet le troisième patient à s’échapper de l’établissement. “Des mesures supplémentaires de sécurisation avaient été demandées par le directeur général de l’ARS Occitanie dans les services de psychiatrie à Toulouse, pour éviter toute nouvelle fugue de patient”, explique pourtant l’ARS dans un communiqué. Une semaine avant, la fugue du “cannibale des Pyrénées” Ces mesures, qui visaient directement l’hôpital Gérard Marchant et le centre h .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

toulouse, dure, marchant, hopital, psychiatrique, patient, recherchepsychiatrie Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source