Mexique: L'assassinat de deux journalistes à Tijuana en moins d'une semaine repose la question de la protection des professionnels des médias - VIDEO

  Par Sofia MISELEM, Samir TOUNSI L'assassinat de deux journalistes à Tijuana en moins d'une semaine repose la question de la protection des professionnels des médias au Mexique, le pays en paix le plus dangereux au monde pour les reporters avec une centaine d'homicides en 20 ans. Des organisations de journalistes ont convoqué des manifestations mardi à Tijuana et dans une vingtaine de villes (Mexico, Ciudad Juarez, Cancun, Acapulco...) sous le slogan "Ni silence, ni oubli". "Nous appelons les autorités mexicaines à renforcer la protection des journalistes", a réagi le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres à travers son porte-parole. Depuis New York, l'ONU soulève un vrai problème. La journaliste de télévision Lourdes Maldonado, tuée par balles dimanche, et le photoreporter Margarito Martinez, abattu six jours auparavant, avaient sollicité un "Mécanisme de protection" qui existe depuis 2012. Ce "Mécanisme de protection po .. L'article complet sur jeanmarcmorandini.com 

Choisir une source