Massacre des Rohingya : « Facebook a joué un rôle central dans la montée du climat de haine » en Birmanie

  (Le monde.fr) : Dans un long rapport publié jeudi, Amnesty International analyse les massacres de 2017 à la lumière de nouveaux témoignages et de documents récents, questionnant la responsabilité juridique du réseau social. .. L'article complet sur lemonde.fr 
Image source : lemonde.fr
Choisir une source