Darmanin et Lallement visés par l'opposition après les incidents au Stade de France

  Les affiches de campagne de la présidentielle de Marine Le Pen, Eric Zemmour et Jean-Luc MélenchonPOLITIQUE - C’est un fiasco. La finale de la ligue des champions qui opposait le Real Madrid à Liverpool samedi 28 mai au stade de France a été marquée par de nombreuxdysfonctionnements et des incidentsaux abords du stade . En tout, 68 personnes ont été interpellées, des supporters n’ont pas pu rentrer pour cause de spectateurs munis de faux billets qui n’ont pas été filtrés à l’entrée et qui ont pris leur place.  Très vite, l’affaire - largement relayée dans la presse internationale - a été reprise politiquement. L’extrême droite s’en est emparée pour dénoncer “la racaille” aux abords du stade, selon Eric Zemmour, président de Reconquête, et Marine Le Pen, ex-candidate du RN, tous deux candidats aux législatives des 12 et 19 juin. Ce qui s'est passé au Stade de France fait honte à notre pays. Une fois de plus,@GDarmanin est incapable de maintenir l’ordre face à la racaille, qui e .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

darmanin, lallement, stade, franceles, marine, pen, eric Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source