Lot-et-Garonne : le melon de Nérac pourrait-il disparaître ?

  Au début des années 2010, l’Albret comptait une soixantaine de producteurs de melons. Les coopératives étaient nombreuses pour expédier les 3 000 tonnes cultivées annuellement, et consommées essentiel... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source