L’Etat se porte au chevet de La Poste

  Le gouvernement s'engage à compenser à hauteur de 500 millions d'euros par an à partir de 2022 les déficits abyssaux de la branche courrier, qui sera restructurée. .. L'article complet sur agefi.fr 

Choisir une source