Rendu à Niort, le verdict cassé à cause d'une erreur matérielle

  Les assises des Deux-Sèvres avaient condamné, en 2020, un homme à vingt ans de réclusion : il sera rejugé, le remplacement d’un juré n’ayant pas été acté. .. L'article complet sur lanouvellerepublique.fr 

Choisir une source