JO-2020: en escrime, une dose d'incertitude supplémentaire, après 18 mois de disette

  Basée sur la confrontation directe, l'escrime n'a organisé qu'une seule compétition internationale par arme depuis le début de la pandémie, une absence de repères en dix-huit mois qui ajoute une grosse dose d'incertitude pour les Jeux olympiques de Tokyo. .. L'article complet sur lanouvellerepublique.fr 

Choisir une source